La compagnie 1er Acte s’est spécialisée dans la création de spectacles de prévention santé et citoyenneté sous la bannière de théâtre d’intervention et de théâtre débat.

Des spectacles abordant des thèmes tel que le Sida, la violence, les conduites à risques (Alcool, drogues), les relations filles/garçons, le harcèlement scolaire sont joués dans les établissements scolaires, des MECS (Maison d’enfants à caractère social), des maisons de quartiers… Le but, prévenir les conduites à risques des jeunes par le biais de spectacles musicaux en développant leurs connaissances dans le domaine de la santé tout en leurs donnant la possibilité́ de remettre en question leurs croyances, attitudes et comportements.

La petite histoire

7 ans après la création de l’association 1er Acte en 2000, est née la Compagnie 1er Acte.  Un collectif d’artistes rassemblé pour créer des spectacles musicaux sur des thématiques de prévention santé et citoyenneté.

Le point de départ : jouer dans les quartiers, dans les collèges et les lycées, pour aller à la rencontre des publics.

La compagnie 1ère Acte créé alors le théâtre d’intervention et réalise 3 années de suite une tournée ARS du spectacle Les bad-boys passent le test (Spectacle de prévention SIDA) dans les établissements scolaires du Val-de-Marne, de la Seine-et Marne et de Seine St Denis.

Depuis 2007, l’association 1er Acte a créé de nombreux spectacles dans le cadre de ses actions de théâtre solidaire et citoyen : Les bad-boys passent le test - Y’a de l’eau - Tous en scène -  Chamboule-tout - Et toi qu’est-ce que tu manges? - Égalité femme homme -  #Nolimit

Aujourd’hui, la compagnie 1er acte poursuit son projet de théâtre en action et continue ses représentations dans les quartiers. En 2019 et avec le soutien du département du val de marne, la compagnie 1er Acte a créé un spectacle de théâtre-débat sur le thème du harcèlement scolaire:  #Nolimit. Ce spectacle est joué par la promo#2 du Labo.

Image
Image

> Le théâtre d’intervention et le théâtre débat

En quoi ça consiste ?

L'intervention se déroule en deux étapes :

La représentation d’une pièce de théâtre de 45 à 50 minutes spécialement conçue selon le sujet traité par les institutions partenaires dans les lycées, collèges et foyers.

À l’issue du spectacle, les intervenants de la Compagnie 1er Acte créent une improvisation avec des jeunes volontaires à la manière d’un « théâtre forum » faisant circuler la parole entre les jeunes. Pendant ce temps de préparation de l’improvisation, un débat est animé par l’un des membres de la troupe afin de répondre aux questions des jeunes.

Témoignage

Abdel AJENOUI - Éducateur

Une Rencontre
En 1995 les « Bad Boys », quatre saltimbanques du théâtre d’intervention, débarquent dans La Maison d'Enfants à Caractère Social (MECS) et l’Atelier Scolaire à Saint Maur des fossés 94100. Le but, prévenir les conduites à risques des jeunes par le biais du théâtre en développant leurs connaissances dans le domaine de la santé tout en leurs donnant la possibilité de remettre en question leurs croyances, attitudes et comportements au niveau de la santé.

Après cette première expérience et tout excités par le succès auprès des jeunes, l’équipe éducative et les acteurs décident de franchir un grand pas et de passer le relais aux jeunes mêmes qui deviennent acteurs et porteurs du message de prévention « Théâtre Par les Pairs ». Cette démarche visait initialement à ouvrir un espace de créativité et d’implication individuelles et collectives des jeunes. Mais cette espace va devenir aussi et très vite un lieu de valorisation où des talents, des compétences et des forces inhérentes à chaque jeune assurent une coopération active et constructive.

Grâce à cette expérience l’équipe éducative va également prendre conscience du poids du théâtre comme médiation éducative et thérapeutique et pérenniser cette collaboration jusqu’à aujourd’hui en travaillant sur des thèmes de prévention, de création, des textes ou des chansons. A raison de deux à trois créations par ans jouées toutes en public, une cinquantaine de pièces ont vues le jour et le nombre de jeunes ayant participé frôle les quatre cents dont quatre ont percé dans le théâtre.

Durant ces années de collaboration une alchimie s’est opérée entre l’équipe éducative et les acteurs, des pratiques diverses se sont ainsi multipliées, souvent sur des bases empiriques, à l’initiative des uns et des autres s’appuyant sur des compétences, un goût, une passion mis au service de jeunes.
Le recours la médiation théâtre dans les approches éducatives proposés aux jeunes en difficulté que nous prenons en charge, apparait dans un premier temps comme un soutien à une expression verbale trop balbutiante pour répondre aux exigences de la communication et nous permet de découvrir des effets psychothérapiques inespérés tels que la circulation des émotions, les ressorts de l’humour, l’ouverture relationnelle, le relâchement des symptômes, le mieux être et la valorisation des trouvailles.

Tout ce travail est rendu possible grâce à l’accueil de l’imprévu, la bienveillance, la recherche de l’excellence, la tonalité des échanges, la passion et le professionnalisme des théâtreux et de l’équipe éducative. Jouer et transmettre des connaissances, faire évoluer les représentations et attitudes des jeunes, développer la solidarité, ouvrir des horizons du possible.

Théâtre El Duende
23, rue Hoche
94200 Ivry/Seine

01 46 71 52 29

© 2019 Théâtre El Duende - Tous droits réservés

Recherche